Algérie: Un sens au chaos

19,95 $CA
En stock
SKU
BK100015-00
Oui, Monsieur le Président, on n'en verra jamais la fin. Nous autres Algériens resterons d'éternels malheureux. Notre baraque , l'Algérie, est très sale, malheureuse, et surtout malade de ses chefs. Prétendre la rendre propre c'est comme nettoyer les écuries d'Augias. Appeler à la barre les hauts gradés, les politiciens, les terroristes, les narcotrafiquants, les entrepreneurs, les cadres supérieurs, les financiers, les commerçants, les algéroristes* ? Ça ne finirait plus. Quand bien même on déciderait à les appeler, ils seront auditionnés par qui ? Par ces fameux gardiens de la morale et de la justice ? Eux aussi doivent être appelés à la barre ! Quel cercle vicieux ! Alors fermons les yeux sur tout ça et gardons bien notre fierté. N'arrêtons pas là. Continuons. Unissons-nous et faisons tout ce dont nous sommes capables, pour devenir le pays le plus corrompu et le plus terrorisé de la planète. En tout cas, chez nous, la corruption et la terreur sont si constantes et si répandues, qu'elles en deviennent la norme dans la gestion des affaires. Elles se conjuguent à tous les temps et ce sont elles qui font rouler l'économie ; a-t-on idée de vouloir les contrer ?
Oui, Monsieur le Président, on n'en verra jamais la fin. Nous autres Algériens resterons d'éternels malheureux. Notre baraque , l'Algérie, est très sale, malheureuse, et surtout malade de ses chefs. Prétendre la rendre propre c'est comme nettoyer les écuries d'Augias. Appeler à la barre les hauts gradés, les politiciens, les terroristes, les narcotrafiquants, les entrepreneurs, les cadres supérieurs, les financiers, les commerçants, les algéroristes* ? Ça ne finirait plus. Quand bien même on déciderait à les appeler, ils seront auditionnés par qui ? Par ces fameux gardiens de la morale et de la justice ? Eux aussi doivent être appelés à la barre ! Quel cercle vicieux ! Alors fermons les yeux sur tout ça et gardons bien notre fierté. N'arrêtons pas là. Continuons. Unissons-nous et faisons tout ce dont nous sommes capables, pour devenir le pays le plus corrompu et le plus terrorisé de la planète. En tout cas, chez nous, la corruption et la terreur sont si constantes et si répandues, qu'elles en deviennent la norme dans la gestion des affaires. Elles se conjuguent à tous les temps et ce sont elles qui font rouler l'économie ; a-t-on idée de vouloir les contrer ?
Plus d’information
Auteur Ahcène Moussi
Format 5.5 x 8.75
Nombre de pages 52
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte
Copyright © 2013-présent Rapido Livres, Inc. Tous droits réservés.