Contre les lunes d'avril

14,95 $CA
En stock
SKU
BK100172-00
Sous le pseudonyme André Loiselet et son petit livre Le mal des anges, recueil prestement saisi par la police pour des motifs politiques camouflés en cause d'écrits obscènes, l'auteur a goûté au tsunami des crises d'octobre. Depuis, il a fait un retour sur lui-même pour y découvrir un bonheur à éclipse, plus constant, mais non moins violent. Il a donc découvert une vision des choses, propre à rejoindre un réel particulier, un regard pétri du quotidien que l'on surprend sous la roche et qui nous concerne. Il s'agit de cette image qui se cache dès que l'on s'en approche, comme un chat de ruelle. On parle de celle qui se situe au deuxième étage de nos escaliers intérieurs lorsque l'on veut en faire l'escalade; celle que nous percevons, hors du premier degré de paroles. Il a nommé la poésie ou l'intuition. Souvent, les lunes d'avril sont mauvais présages, car tout peut arriver quand l'hiver se défait. Les textes un peu surréalistes de ce recueil viendront renouer les liens du coeur aux images, à l'humour et aux instants qui passent à travers les mots. La poésie offerte ici s'abandonnera entre vos mains, sans masques, sans fioritures et sans compromis autres que ceux du plaisir. Quelques mots sur l'auteur André Loiseau s'est surtout fait connaître avec sa trilogie des années 70, soit les recueils poétiques Le mal des anges en 1968, Un enfant d'chienne en 1973 et Le diable aux vaches en 1974. Puis, en 2006, toujours chez Melonic, il a publié Quelques facettes d?une femme aimée, Ou vertes saisons en 2007, puis Les heures dégoupillées en 2008. Durant les mêmes années, toujours chez Melonic, ce fut un travail de co-auteur pour un roman de Gilles Jodoin, Les calepins de l'étranger, suivi des recueils, reformulés et construits avec plaisir, de Les îles de la nuit, Des mots pour tes yeux et Une tache d'encre, tout récemment.
Sous le pseudonyme André Loiselet et son petit livre Le mal des anges, recueil prestement saisi par la police pour des motifs politiques camouflés en cause d'écrits obscènes, l'auteur a goûté au tsunami des crises d'octobre. Depuis, il a fait un retour sur lui-même pour y découvrir un bonheur à éclipse, plus constant, mais non moins violent. Il a donc découvert une vision des choses, propre à rejoindre un réel particulier, un regard pétri du quotidien que l'on surprend sous la roche et qui nous concerne. Il s'agit de cette image qui se cache dès que l'on s'en approche, comme un chat de ruelle. On parle de celle qui se situe au deuxième étage de nos escaliers intérieurs lorsque l'on veut en faire l'escalade; celle que nous percevons, hors du premier degré de paroles. Il a nommé la poésie ou l'intuition. Souvent, les lunes d'avril sont mauvais présages, car tout peut arriver quand l'hiver se défait. Les textes un peu surréalistes de ce recueil viendront renouer les liens du coeur aux images, à l'humour et aux instants qui passent à travers les mots. La poésie offerte ici s'abandonnera entre vos mains, sans masques, sans fioritures et sans compromis autres que ceux du plaisir. Quelques mots sur l'auteur André Loiseau s'est surtout fait connaître avec sa trilogie des années 70, soit les recueils poétiques Le mal des anges en 1968, Un enfant d'chienne en 1973 et Le diable aux vaches en 1974. Puis, en 2006, toujours chez Melonic, il a publié Quelques facettes d?une femme aimée, Ou vertes saisons en 2007, puis Les heures dégoupillées en 2008. Durant les mêmes années, toujours chez Melonic, ce fut un travail de co-auteur pour un roman de Gilles Jodoin, Les calepins de l'étranger, suivi des recueils, reformulés et construits avec plaisir, de Les îles de la nuit, Des mots pour tes yeux et Une tache d'encre, tout récemment.
Plus d’information
ISBN 9782922061789
Auteur, Auteure André Loiseau
Format 5.5 x 8.5
Nombre de pages 70
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte
Copyright © 2013-présent Rapido Livres, Inc. Tous droits réservés.