Le pronom des épaves

14,95 $CA
En stock
SKU
BK100561-00
Le pronom des épaves. Selon Louise Dupré, Yvon d'Anjou présente une voix poétique très assurée. Il a un emploi de l'oralité, de mots volontairement populaires mis en valeur par le prosaïsme qu'accentue la coupe du vers, très bien pensée. Les images sont efficaces. C'est quelqu'un qui a la maîtrise de son discours poétique, le rend personnel et sait tirer des effets appropriés. La nostalgie implicite est tenue à distance par la langue. Le professeur de littérature Gérald Gaudet renchérit : Poésie précise, marquée par le souvenir et ce qu'il porte de tendresse et de désir brisé et réinventé. Poésie tournée vers la prose du monde, mais qui sait repérer la poésie qui s'y trouve. J'adore la poésie en vers libre spontanée de Yvon d'Anjou. Fais confiance à ta mouvance , admet Lucien Francoeur. Quelques mots sur l'auteur : Né à Montréal dans le quartier Saint-Henri. Yvon d'Anjou est un amant de la poésie depuis l?âge de 14 ans. Il a étudié la philosophie et la littérature pour chercher à donner sens et beauté au monde. Il est diplômé en théologie du Collège de Québec, détient une mineur en philo de l'Université de Montréal et un certificat en psychologie de l'UQAM. À ces diplômes s'ajoutent celui en andragogie obtenu à l'UQAM, un autre en psychologie du développement, sans oublier un certificat de Toastmasters international, comme communicateur compétent. Le pronom des épaves est son cinquième recueil. Son troisième, UrB@nIdÉe, a été couronné d?un prix de la FQLL et mis en nomination pour le prix Paulette Chevrier, se classant bon deuxième au Québec.
Le pronom des épaves. Selon Louise Dupré, Yvon d'Anjou présente une voix poétique très assurée. Il a un emploi de l'oralité, de mots volontairement populaires mis en valeur par le prosaïsme qu'accentue la coupe du vers, très bien pensée. Les images sont efficaces. C'est quelqu'un qui a la maîtrise de son discours poétique, le rend personnel et sait tirer des effets appropriés. La nostalgie implicite est tenue à distance par la langue. Le professeur de littérature Gérald Gaudet renchérit : Poésie précise, marquée par le souvenir et ce qu'il porte de tendresse et de désir brisé et réinventé. Poésie tournée vers la prose du monde, mais qui sait repérer la poésie qui s'y trouve. J'adore la poésie en vers libre spontanée de Yvon d'Anjou. Fais confiance à ta mouvance , admet Lucien Francoeur. Quelques mots sur l'auteur : Né à Montréal dans le quartier Saint-Henri. Yvon d'Anjou est un amant de la poésie depuis l?âge de 14 ans. Il a étudié la philosophie et la littérature pour chercher à donner sens et beauté au monde. Il est diplômé en théologie du Collège de Québec, détient une mineur en philo de l'Université de Montréal et un certificat en psychologie de l'UQAM. À ces diplômes s'ajoutent celui en andragogie obtenu à l'UQAM, un autre en psychologie du développement, sans oublier un certificat de Toastmasters international, comme communicateur compétent. Le pronom des épaves est son cinquième recueil. Son troisième, UrB@nIdÉe, a été couronné d?un prix de la FQLL et mis en nomination pour le prix Paulette Chevrier, se classant bon deuxième au Québec.
Plus d’information
ISBN 9782924409565
Auteur, Auteure Yvon d'Anjou
Format 6 x 9
Nombre de pages 104
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte
Copyright © 2013-présent Rapido Livres, Inc. Tous droits réservés.